Adieu Tapas! - épisode 1 -

Publié le par Martin Greere

       Après avoir hésité entre Madrid ou Barcelone, j'ai opté pour dépenser mes sous en Catalogne, mais ne parlant pas un mot de la langue de Juan Carlos, j'entrepris de suivre une pensée biblique des Oaïstar, à savoir :

"Moi j'aime bien voyager
Voyager intelligent
J'apprends les langues des contrées
Pour parler avec les gens"


L'objectif était d'apprendre un minimum en une semaine, puis le boulot et ma flemme viscérale m'ont conduit à tenter de réaliser un exploit : apprendre une langue en 6h de voyage de train.

Une de mes premières images de l'Espagne se trouve, après les flics qui regarde ma photo coincée entre deux films plastiques à la sortie du train, derrière un comptoir où on paye 1€50 le café. C'est cher, puis ça l'est moins quand la serveuse se tourne vers la machine et nous montre un tout autre profil fort intéressant. J'y toucherais bien, puis c'est moins cher pour se réveiller...

Le périple se poursuit dans un train de la Renfe, sans doute la SNCF de chez eux, rustique, on dirait un RER, les gares défilent, les voisins viennent et s'en vont, en tout cas une fois arrivé je saurais dire "prochaine gare" en espagnol et catalan. Bon j'écourte un peu, vu qu'il n'y a rien eu d'amusant à raconter.

Arrivé à la gare de Sants, je prends l'escalator entouré de chinois, je repère une personne dans le train depuis Montpellier aussi. Oui j'ai pris le train depuis la ville où y'a plein de punk et de touristes pour me lever moins tôt. Et donc j'ai suivit les gens qui venez de France, parce que pour sortir avec les ticket de chez la SNCF ben en Espagne c'est pas compatible.
J'arrive donc à sortir, et je me suis trouvé face à ma deuxième image de l'Espagne, un océan mécanique jaune et noir à perte de vue, tour à tour "Libre" et "Liure", puis une question existentielle me vint à l'esprit "Où suis-je?!"
Dans le routard que j'avais préalablement acheté, il y avait une jolie carte avec l'endroit où je devais aller...Mais savoir où on est c'est pratique.
Dans le train j'eus tout de même le temps d'apprendre à demander mon chemin et à comprendre les directions, après 5 minutes de réflexion, une charmante famille de deux hommes, une femme et un bébé, m'indiqua le lieu où nous étions.

C'est partie en route pour l'auberge!! Tout droit, et ooop à gauche!! Huit heures que j'ai pas cagué! Un chiotte pour tous merde!Le droit à tout être de caguer dans un lieu propre et decent est baffoué!
Une très belle fille ouvre la porte de l'auberge et elle tire pas la tronche, comme quoi, le commerce marche pareil, bon par contre j'ai pas appris à dire "J'ai réservé un lit"....On pense pas toujours à tout.
Et pendant qu'elle m'explique en anglais à une vitesse inimaginable, ça parle vite les espagnols, où sont les wc, mon lit, la cuisine, je me dit "Merde! Comment on dit "Ca vous dit de boire un verre?""... On oublie toujours des choses tellement évidentes!

La suite une autre fois ^^

Publié dans Morceaux choisis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
U
Mince, ça commençait à devenir intéressant... j'attends la suite avec impatience :-)
Répondre
M
<br /> T'as de la chance je viens juste de le poster ^^<br /> <br /> <br />