Sodomie médiatique

Publié le par Martin Greere

      Ce midi, juste après mes spaghettis aux lardons, et juste avant de retourner me ruiner les yeux pour gagner ma vie, je me suis - presque comme tous les jours - maté les infos, et même si je mens aux impôts sur la possession d'un téléviseur, j'ai quand même admiré la présentatrice de la 2, faut dire qu'elle a un beau sourire.

Et donc, allongé tranquillement en calbut face à la boîte, les sujets passent et ne me marquent pas des masses, des morts, des SDF qui crèvent la dalle, c'est quotidien malheureusement, les bonus de ces enculés de traders de mes deux, le plus connu des joueurs de saxo turluté en visite en Corée du Nord, etc...
Et enfin j'arrive au sujet de mon article, l'info de la journée qui envoie du foie d'oie au pape tellement elle est méga-super-giga, il s'agit de la vague de chaleur submergeant la sud-ouest et sa bonne boustifaille, j'ai nommé :

"Les recommandations à suivre pour vivre confortablement cette vague de chaleur"

Alors, je ne sais s'il s'agit d'une intrusion du lobby des vendeurs de pop-corn et des grandes surfaces, mais toujours est-il que ça m'a permis de me faire les abdos sans effort, mieux que "Abdo 3000" où tu forces qu'avec les abdos et reste gros des tétés vu les tablettes de beurre que tu t'enfiles, gros porc!

Bref, sur mon 70cm - ça fait rêver mesdemoiselles - le service public m'écrit qu'il faut, par grosse chaleur :
- Boire 1,5 litre de flotte par jour
- Fermer les fenêtres la journée pour ne pas laisser entrer la chaleur
- Si on doit sortir privilégier les lieux frais ou climatiser, grandes surfaces et cinéma

...

...

...

"Eh les gars! Vous avez vu, trop bien! Il fait 36°C on va pouvoir faire des courses et aller au ciné! Ouhouuuu!!!
- Yeaaaaaaaaaaaaaaaaaaah!"

Putain! Non, mais oh! Et le parasol fixé à la casquette, non aussi?!

Je ne sais pas ce qui m'étonne le plus, le fait que des connos soient payés pour débiter des conseils d'une connerie tellement grande que les mots n'existent pas, ou le fait qu'il n'existe pas d'association à grande ampleur contre la refroidissement à tout va des lieux publics. Je me tâte.

D'accord quand on bosse dans un bureau, avec tous les ordinateurs et équipements qui chauffent à bloc, si on rafraîchis pas, on atteint aisément les 30°C, pas facile à faire tourner le cerveau, plutôt l'envie de siester à la plage.
Mais chez le particulier, la climatisation, c'est de la connerie, on se met en slip, on s'allonge sur le carrelage, et c'est bon, uniquement à partir de 40°C.
Et quand je rentre dans le Casino à côté chez moi, on est en été, je suis en short - Bim - 5°C dedans. Non, mais oh!
Et les terrasses noyées sous les brumisateurs qui t'aspergent la face pendant que t'avales ton steak. Non, mais oh!

Tout l'hiver, les blancassis attendent une chose, avoir la peau écarlate, le beau temps venu, ils s'enduisent de crème sous un parasol et suent de tous leurs pores sur le chemin de 5 minutes les séparant de leur voiture.
Vous avez vu des clims sur les boulodromes? Eh non, les arbres font l'ombre!
Et comment ils faisaient les gens y'a 100 ans? Ils vivaient et souriaent.

Après l'Etat (avec un grand "e") dans sa grande mansuétude nous occulte les amygdales par l'anus avec sa taxe carbone qu'il peaufine pour 2010.

Mon vier!

Publié dans Morceaux choisis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
U
Comme je suis d'accord avec toi !Tes raisonnements sont sensés... c'est vrai quoi ! ils ont oublié de rajouté à la télé qui te manipule les idées, que, en plus, il ne fallait pas mettre les pulls d'hiver et les bottes fourrées... c'est vrai, ils ont oublié de le préciser ça ... comme on est un peu cons sur les bords, des fois qu'on aurait pas bien compris comment éviter d'avoir trop chaud par 40°....
Répondre
M
<br /> Ben ouais!<br /> <br /> <br />