Ficellede

Publié le par Martin Greere


       Il leva les yeux au ciel, scruta au loin, et d'un geste assez franc de la main, que la descence me forcerait à taire, mais vu que je compte vous raconter tous les détails de cette histoire, je me dois de ne rien vous cacher.
Ce geste montre fièrement un doigt appelé "le honteux" en vieux français dût à son utilité dans la pénétration du vagin et de l'anus... Il existe aussi des dires qui nous informent du caractère historique de ce geste, il viendrait de la Guerre de Cent Ans, un des deux camps (on ne sait lequel) coupait ce doigt à la partie adverse en signe de provocation... Je suis? Je suis? -- TaDa -- Le "doigt d'honneur" bien sûr.

Donc, Marius tendit fièrement son bras, sa main et son doigt à l'attention de Charles.

Pris de colère - c'est pas gentil, il faut l'avouer - Charles couru le plus vite possible, et en moins de temps qu'il ne faut pour aller à l'autre bout de la terre, il fut sous le pont, sur la berge, face à son ennemi qui lui tournait le dos.

Charles : "Mets tes mains sur ta greffe!! Magne!!"

Marius : "Que me vaut cette visite l'ami?!'

Charles : "Tu prends l'apéro? J'ai quelques questions à poser!"

Et il le suivit, il faut dire que fils de russes puis installé en France, il en avait du sang dans l'alcool. Le tout est de savoir prendre les gens par les sentiments (par ailleurs si on veut aussi, mais faut être bon copain).

(Bon bon bon, où vais-je? piuuuuu si seulement je savais, à la suite!^^)


Publié dans Bibes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article