Banale

Publié le par Martin Greere


        Ci dessus, vous pouvez voir un pot d'aïoli, dont voici la recette. Voilà, l'intro est faite, donc sans transition, la suite de la journée.

Alors que à 6h05 je me réveil, me voilà étonné de me réveiller à nouveau à 6h40, s'en suit une magnifique descente de lit.
Un bel étron,
Deux pipi mignon
Un petit déjeuner
Et il faut dégivrer
Puis conduire sur la route
Jusqu'au boute.

Bref 7h30, freinage magistral en sortie de rond point. Bilan un motard, un con sur un scooter, et deux automobilistes sauvés. 1er...2em...3em..4em...3em...4em.....3em...2em...3em...4em...3em...4em...3em...2em...
3em...4em...3em...2em......1er...2em...3em...2em......R....1er...2em...3em...4em...3em...
2em.......frein à main, enfin arrivé.
Et là il s'agit juste du dernier kilomètre (j'en fais 20 pour venir), en écrivant, on se rend vraiment compte de l'utilisation de sa boîte à vitesse, c'est un truc de fou!!

Journée tranquille jusqu'à 12h, et là, ce fut le drame. Une file d'attente de 10000 personnes selon les organisateurs, et 10 selon la préfecture...mais je pense plutôt 100.
20 minutes après, arrivée à la caisse, plus que 5 sandwichs...ouf, je mangerais aujourd'hui

Des étendards de ci de là, des amazones bravant le danger en terre masculine, bienvenue à l'IUT.

Fin de journée comme le début. Vers la fin de l'après-midi, une ondée nuageuse vint couvrir le quart nord-est du département et nous priver ainsi du soleil.

Bonne soirée^^

 

Publié dans Jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article