Vezi

Publié le par Martin Greere

      
        Humor dans la langue de Goethe, umour en nissart, ou encore humour comme aurait pu le dire Molière.

Hier soir, j'ai conduit ma mère et mon frère au cinéma Les Lumières à Vitrolles. Non seulement les tarifs ne sont pas exorbitant (6€ alors qu'au Pathé 9€), les sièges sont confortables, la caissière aimable. Par contre comme dans tous les petits cinémas, il n'y a pas des multitudes d'horaires possibles.

Bref, les roumains le nomment "A Fost sau n-a fost ?", ce qui pour nous donne "12h08 à l'est de Bucarest". La brochure disait "comédie dramatique", je n'ai pas vraiment trouvé le drame.
En version courte, il y a une émission de télé dans une ville à l'est de Bucarest (on ne sait pas laquelle), qui pour les 16 ans de la révolution contre le communisme, qui se demande si dans leur ville il y a eu une révolution, oui ou non.
Il y a deux invités, un vieux qui a fait toute sa vie le Père Noël pour les écoles, et un professeur alcoolique.
Le débat est pas mal agité, les téléspectateurs qui interviennent par téléphone créent le doute, et un décalage avec ceux qui se passe. Certains dialogue sont propres, d'autres plus violents, mais ça reste gentillet.

Surtout qu'il y a un chinois qui vend de tout!

Culturellement parlant, certains mots en roumain ressemblent étrangement à nos langues latines.
Par moment sans sous-titre sont inutiles, ou alors c'est parce que l'oreille s'habitue aux sons qui reviennent plusieurs fois.
En tout cas, ils aiment bien la France^^

Donc si vous voulez vous dépayser pour le prix d'une place de ciné, et bien sûr, si vous vous en foutez de voir ou non du soleil, je vous le conseil.

Publié dans Flai

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Bonjour!Tu as assuré avec le lien...Bises, passe un très bon week end!
Répondre
M
Merci bien, bonne journée zossi
S
oh qu'elle est belle la planète!Merci de ta participation, bisous et bonne soirée
Répondre