Hier

Publié le par Martin Greere

      

        Malgré ce sobre titre, j'ai vécu deux trop trucs. Outre le mistral omniprésent depuis lundi, je me suis rendu au ciné, "Printemps du cinéma", et place à 3€50 oblige. Et j'ai vu deux films, tant qu'à faire.

Tout d'abord "Contre enquête", la fin un peu téléphonée, mais un rôle inattendu d'un candidat à l'Elysée. Je pense que vous savez duquel il s'agit, donc je ne vais pas vous faire languir des heures durant.
Sarkosy, enfin son diminutif Sarko, croquer dans le rôle d'un molosse (je ne m'y connais pas un brin en race de chien), qui aboie, "Ouah Ouah!"

Puis après la pause festin de croque-monsieur, ce fut le tour de "Hyper tension" de m'accueillir dans sa sale. En gros, c'est un film qui veut faire sérieux, mais les scènes sont tellement invraisemblables, qu'on finit par se marrer. Il se sert d'un défribrillateur debout, joue à pousse-caca en public, se shoote avec de la morphine de synthèse....
Bref, bon film pour les dépressifs qui on besoin de rire^^

Publié dans Jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
U
Aaaaahhhhh  ok ! tu sais quoi ? j'avais compris Narco moi, comme narcotique, c'est pour ça que je ne comprenais pas. Autant pour moi.. :-)
Répondre
M
En même temps, tu m'as parlé de Dujardin, et pas du chien^^
U
J'ai pas bien compris ton article sur "contre enquête", parce que moi aussi je suis allée le voir et c'était avec un certain Dujardin et non un sarko. C'est bien du même film qu'on parle ? En tout cas j'ai pas mes neurones connectées pour le coup...
Répondre
M
Ben quand il va voir la cousine du serial killer, il y a un chien. C'est lui^^