HumOOr

Publié le par Martin Greere

       Alors c'est l'histoire d'un mec, normal quoi, tranquille, qui était en taule pour meurtre, 15ans.
Donc après avoir passé 15ans entouré de quequettes et de poils, il n'a qu'une envie, trouver une tendre et douce pute.
Il s'exécute donc, arpente les trottoirs en long et large, et tout à coup, il en trouve une.
Il monte dans la chambre avec elle, 100€ la pipe, elle a intérêt d'être douée la petite!

Bref, la petite affaire faite, il lui tint à peu près ce langage :

"NOOON n'avales pas, attends!!"

La péripatéticienne reste a genoux, les yeux écarquillés, attendant les ordres de son maître du moment (les dociles, c'est rare^^)

"Penche la tête à gauche, à droite, fait des gargarismes comme avec le bain de bouche...Voilàààà, maintenant tu peux avaler!"

--- GLP --- "Mais pourquoi tu m'a fait faire ça?!" s'interroge la professionnelle.

"Du 15ans d'âge, ça se déguste!!!"

Bon, vous vous dîtes que je suis obsédé...c'est pas totallement faux.

Publié dans Vite fait

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
U
Le pire c'est pervers je pense, parce que pour moi ça sous entend une certaine violence malsaine. Tandis qu'obsédé pas forcément. Qu'est ce que tu préfères toi, être obsédé ou pervers ? Ne me réponds pas les deux, parce que je te vois venir avec tes gros sabots, espèce d'obsédé pervers ! :-)
Répondre
M
Ben pour moi obsédé je m'imagine un gros, et pervers, quelqu'un qui drague des plus jeune...donc on va dire un peu des deux quand même (j'ai 20ans hein!)
U
Toi obsédé ?!! nan ! j'avais pas du tout remarqué :-)
Répondre
M
Remarque, entre pervers et obsédé, c'est quoi le pire?
S
amis de la poésie, bonjour!lolBon dimanche, bisous!
Répondre
M
"La poésie c'est une manière de dire les choses de manières qu'elles deviennent belles" (cf : Patrick Timsit)